event-calendars/thérapies-basées-sur-la-mentalisation-tbm

Please note: This session is presented in French.

Thérapies basées sur la mentalisation (TBM) : Session d’initiation

24-26 Octobre 2019 | 9h à 17h

coût de la session  :                     1 000,00 $
étudiant (disponibilité limitée) :        750,00 $

Modalités de paiement disponibles

  1. virement de fonds par courriel Interac
  2. carte de crédit

Lieu
Université de Sherbrooke, Campus de Longueuil
150 Place Charles-Lemoyne
Longueuil (Québec) J4K0A8

Une attestation conjointe aux institutions partenaires sera délivrée à chaque participant


Description : La mentalisation génère le changement thérapeutique; elle constitue un ingrédient commun à la vaste majorité des approches psychothérapeutiques. Les thérapies basées sur la mentalisation proposent un modèle générique de prises en charge empiriquement fondées, ayant comme objectif spécifique d’accroître la capacité du patient et du thérapeute à mentaliser ensemble, c’est-à-dire de comprendre l’expérience humaine comme étant sous-tendue par des états mentaux relevant des besoins, émotions, motivations et des intentions de chacun. D’abord destinée au traitement des adultes aux prises avec un Trouble de la Personnalité Limite, cette approche propose aujourd’hui une méthode d’intervention qui s’adapte à de nombreux contextes cliniques, notamment dans le contexte de l’enfant, de l’adolescent et de sa famille. La session formation initiale aux thérapies basées sur la mentalisation marque le lancement de MBT-TBM Canada dirigé par la professeure Karin Ensink de l’Université Laval. Le professeur Martin Debbané de l’Université de Genève en Suisse et directeur du réseau francophone des TBM mènera cette formation en collaboration avec professeure Ensink. Cette formation s’établit avec le partenariat des professeurs Peter Fonagy et Anthony Bateman du Centre Anna Freud et de l’University College London, fondateurs de l’approche basée sur la mentalisation. Cette session d’initiation est à la base d’une trajectoire de formation qui s’étend jusqu’aux niveaux d’expertise et de supervision.


Public : Psychologue clinicien, psychiatre, psychothérapeute, infirmier, éducateur, travailleur social, travaillant auprès de populations psychiatriques, possédant de bonnes connaissances du développement du trouble de la personnalité (psychodynamique, cognitivo-comportemental, biologique et social), attestant au minimum d’une année d’expérience de prise en charge thérapeutique (individuelle ou en groupe), ayant bénéficié de supervisions, et de préférence, ayant fait un travail sur soi.


Objectifs :

  • S’initier aux thérapies basées sur la mentalisation au moyen d’élaborations théoriques, de réflexions critiques, de cas cliniques et de méthodes pédagogiques innovantes.
  • S’approprier les compétences cliniques et techniques permettant d’utiliser cette approche auprès d’adultes aux prises avec un trouble de la personnalité, avec troubles antisociaux et auprès des familles et des adolescents.
  • Accroître la capacité du patient à mentaliser, c’est-à-dire comprendre l’expérience humaine comme étant sous-tendue par les besoins, émotions, motivations, et intentions propres à chacun.

Programme :


Jeudi 24 octobre 2019 (9h à 17h)

  • Fondements théoriques de l’approche basée sur la mentalisation
  • Identification des modes de pré-mentalisation
  • Analyse fonctionnelle des conduites auto-dommageables

Vendredi 25 octobre (9h à 17h)

  • Posture du thérapeute
  • Interventions de base
  • Mentalisation dans le contexte d’une thérapie groupale

Samedi 25 octobre (9h à 17h)

  • Processus mentalisant
  • Travail en groupe | Jeux de rôle
  • Supervision vidéo
  • Évaluation de l’adhérence et de compétence

Formateur : Martin Debbané est professeur associé à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (FPSE) de l’Université de Genève et à l’University College de Londres. En tant que psychologue spécialiste en psychothérapie, il est formateur et superviseur certifié par le Centre Anna Freud pour les traitements psychothérapeutiques basés sur la mentalisation. Il dirige l’Unité de psychologie clinique développementale et codirige le Laboratoire de neurosciences psychiatriques et de neuroimagerie à l’Université de Genève.

Inscrivez-vous ici